Par -

Le groupe alimentaire rachète 36 magasins grâce à un accord signé avec le groupe espagnol Eroski. Carrefour sera donc présent dans 27 nouvelles villes.

Leader français de la distribution Carrefour continue son ancrage en Espagne. Ice lundi,  il a indiqué avoir trouvé un accord avec le groupe espagnol Eroski pour racheter 36 hypermarchés « compacts » en Espagne. Grâce à cette entente, le groupe pourra ouvrir des magasins dans 27 nouvelles villes. Le porte-parole de l’entreprise a indiqué à l’AFP, que le montant de l’opération est fixé à 205 millions d’euros.

Carrefour, second distributeur alimentaire en Espagne

A part les 36 magasins, de 235 000 mètres carrés, le partenariat repose sur l’acquisition de 8 galeries marchandes et de 22 stations-service, a souligné Carrefour, qui se considère comme le second distributeur alimentaire en Espagne, car disposant déjà de 173 hypermarchés, 126 supermarchés, 419 magasins de proximité et 123 stations-service.

« Grâce à ce rachat Carrefour pourra étendre son réseau de magasins en ouvrant des magasins dans 27 nouvelles villes, et de raffermir sa position sur le marché de l’alimentaire », juge le groupe, qui souligne que la transaction n’a pas encore été totalement validée, car « soumise à l’approbation des autorités de la concurrence compétentes ». Quant à Eroski, c’est groupe coopératif actionnaire à 63,5 % du groupe Mondragon Corporacion Cooperativa, dispose de plus de 2 000 magasins, parmi lesquels, on dénombre 90 hypermarchés et 1 456 supermarchés, si l’on tient compte des informations publiées sur son site internet.